Morpho : formes synthétiques, un livre pour simplifier le corps

Le dessin d’anatomie peut être difficile à apprendre au début. Le corps est une machine complexe qui relie de nombreux os et muscles. Savoir les représenter parfaitement demande beaucoup de travail. Heureusement, il est possible de faciliter l’apprentissage du dessin d’anatomie en simplifiant les parties du corps à l’aide de formes géométriques simples. C’est ce que propose le livre Formes synthétiques de Michel Lauricella.

Dans cet article, je vous présente un petit livre pratique sur la simplification du dessin d’anatomie : Formes synthétiques, de la série MORPHO anatomie artistique de Michel Lauricella. Ce livre vous permettra d’aborder la simplification du corps en utilisant des volumes géométriques. L’auteur suggère que les formes synthétiques permettent de mieux retenir les proportions du corps. Ce qui permet aussi de favoriser le dessin d’imagination.

Malheureusement, en raison de questions de droits d’auteur, je ne peux pas illustrer cet article avec les dessins du livre. Je vous proposerez donc mes propres dessins afin de vous aider à mieux comprendre les repères anatomiques abordés ici.

Cet article résumé fait partie de mon défi lecture, clic sur le lien pour en savoir plus. Mon super défi : Lire 52 des meilleurs livres sur l’art en une année et vous publier un résumé toutes les semaines

Couverture du livre morpho : formes synthétiques

Qui est Michel Lauricella ?

Michel Lauricella est un artiste et enseignant français qui a été formé à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Depuis environ 20 ans, il enseigne la morphologie dans plusieurs écoles d’art en France, notamment l’école Émile Cohl à Lyon, les ateliers Beaux-Arts de la ville de Paris, les Gobelins à Paris, Lisaa à Paris et l’Atelier à Angoulême.

Actuellement, il enseigne à l’atelier Fabrica114 à Paris. La morphologie est une discipline qui étudie la forme et la structure des objets, des êtres vivants et des paysages.

En plus de son travail d’enseignant, Michel Lauricella est également connu pour ses sculptures, ses dessins et ses peintures. Il a exposé son travail en France et à l’étranger.

D’autres livres de la série Morpho, anatomie artistique de l’auteur : 

Anatomie des plis de vêtements, 2021

Formes articulaires, fonctions musculaires, 2019

Mains et pieds, 2019

Squelette, repères osseux, 2018

Anatomie artistique, 2014

Morpho, anatomie artistique : Formes synthétiques

Quatrième de couverture

“Cet ouvrage présente une vision schématique du corps humain dans le but de faciliter votre pratique du dessin d’imagination. Afin d’éviter la répétition d’un répertoire de poses mémorisées, Michel Lauricella propose une approche qui s’appuie sur un ensemble restreint de formes synthétiques, dont vous pourrez facilement disposer selon vos besoins. A partir de la forme complexe, observable sur le vivant, complétée par une analyse anatomique, sont déduites les formes les plus simples qui se rapprochent au mieux de la silhouette tout en permettant les variations de posture.”

Avant propos

Ce livre a pour but de simplifier le corps humain en le schématisant afin de faciliter le dessin d’imagination. Il se veut également comme un guide permettant d’enrichir votre répertoire de poses. Le livre passe de l’observation de formes complexes et analyse l’anatomie pour en déduire des formes simples pouvant traduire une silhouette reconnaissable.

Afin de se concentrer essentiellement sur la simplification des formes, les corps ne seront pas genrés ou sexués, du moins, dans la mesure du possible. 

Le corps peut être simplifié par sa segmentation en volumes simples, boites et cylindres.

L’objectif de ce livre est de stimuler le dessin d’imagination. Même si le dessin d’observation d’après nature est indispensable pour s’améliorer, les simplifications apportées par ce livre risquent d’appauvrir votre dessin si vous dessinez d’après modèle vivant.

Vous souhaitez vous améliorer en dessin ? je vous conseille dix pratiques de dessin à mettre en place pour y parvenir !

Introduction

Les poses en dessin reposent toutes sur un répertoire restreint de formes et de volumes. Cela permet d’attribuer à chaque partie du corps une forme géométrique ou un volume défini. Cette simplification évite d’avoir à apprendre un grand nombre de poses entières.

Le livres est divisé en 4 grandes parties :

  • Tête
  • Torse
  • Membre supérieur
  • Membre inférieur

Chacune de ces parties vous propose de nombreuses reproductions simplifiées du corps et des petites explications sur les repères anatomiques, permettant ainsi de mieux mémoriser les liens entre les différentes parties du corps humain.

Tête et cou

La tête forme deux volumes : un ovoïde pour la boite crânienne et une tuile verticale pour la face du visage. La mâchoire quant à elle, prolonge la face en forme de tuile jusqu’à son extrémité inférieure pour former le menton, une sorte de triangle inversé.

Dessin d'une tête en formes synthétiques
Formes synthétiques du visage
Dessin d'une tête en formes synthétiques
L’articulation de la mâchoire se trouve sous le lobe de l’oreille
  • Les yeux se trouvent à mi-hauteur de la tête.
  • L’espace entre les deux yeux est celui d’un œil.
  • Les oreilles se situent entre le dessous de la pointe du nez et les sourcils.
  • La distance entre la pointe du nez et la base du menton est celle d’une longueur de nez.
  • La mâchoire s’articule au niveau du lobe de l’oreille et se trouve à la même hauteur que le bas des pommettes.

Cette partie est remplie d’exemples illustrés de repères anatomiques qui vous permettront de bien positionner les éléments de la tête et du cou. Vous pourrez ainsi mieux maîtriser les proportions entre le nez et les yeux, ou encore entre les lèvres et les yeux. Voici les différents points abordés dans cette partie : 

  • Le visage de face
  • Le visage de profil
  • Le visage de trois quarts
  • Les reliefs du visage (les plans)
  • La tête et le cou de dos
  • Les raccourcis
  • Les yeux
  • Le nez
  • La bouche
  • Les oreilles

Torse

La cage thoracique prend une forme ovoïde, se rapprochant d’une forme d’œuf dont le bas est découpé en V inversé. Si vous regardez sur vous-même, votre cage thoracique est partiellement ouverte en son centre.

Dans certains cas, il est plus intéressant d’utiliser un volume de boîte qu’un œuf pour représenter la cage thoracique. La boîte permet de mieux apprécier la profondeur de la cage thoracique dans certaines positions. Tandis que l’œuf perd sa caractéristique pour se transformer en sphère, notamment lors de certains raccourcis. Cependant cette forme permet de mieux faire ressortir le creux de l’aisselle.

Le bassin peut-être représenté comme une petite boîte rectangulaire.

Dessin d'un buste en formes synthétiques
La cage thoracique en forme de boîte ou d’œuf avec le bassin en forme de boîte en dessous
Dessin d'un buste en formes synthétiques
Les formes synthétiques en contexte
  • Le pubis se trouve au centre de la grande face supérieure du volume de boîte qui schématise le bassin.
  • L’emplacement du pubis se trouve à la moitié du corps humain.

Cette partie est remplie d’exemples illustrés de repères anatomiques qui vous permettront de mieux comprendre la forme des muscles selon les positions du corps. Voici ce que vous apprendrez : 

  • Les rapports entre la cage thoracique et le bassin
  • Les muscles de l’épaule de face et leurs relations
  • Les muscles de l’épaule de dos et leurs relations
  • La forme des seins selon la position des muscles pectoraux
  • L’aisselle et les relations entre les muscles qui la composent.
  • Le dos et les muscles spinaux.
  • Le comportement de la peau selon les positions.

Membre supérieur

Les membres supérieurs comportent le bras, l’avant-bras et la main. C’est un ensemble d’articulations et de muscles complexes qui ensemble permettent d’articuler entièrement le membre supérieur. Le bras, l’avant bras et les phalanges des doigts peuvent être représentés au moyen de cylindres. Le dos de la main peut être simplifié par une tuile. Voici quelques repères anatomiques pour avoir une idées des proportions de ce membre : 

Dessin d'un membre supérieur en formes synthétiques
Proportions des différentes parties d’un membre supérieur simplifié
  • Le coude se trouve au centre du bras (de la tête de l’humérus jusqu’au coude) et de l’avant bras (du coude jusqu’à la fin du dos de la main)
  • Selon si le bras est en pronation ou en supination, les muscles et les os ne sont pas toujours visibles
  • Lorsque l’on regarde l’avant bras de côté, le cubitus (l’os du coude) est visible du coude jusqu’au poignet
  • Le dos de la main, à la même longueur que le doigt le plus long (majeur)
  • Le pouce, contrairement aux autres doigts, part du côté du dos de la main, à sa base

Cette partie est remplie d’exemples illustrés de repères anatomiques qui vous permettront de mieux comprendre la forme des muscles selon les positions du membre supérieur. Voici ce que vous apprendrez : 

  • Les proportions et la simplification des différentes sections du membre supérieur
  • Les repères osseux
  • La place des muscles et des os en vue postérieure
  • La position des trois groupes musculaires qui composent l’avant-bras
  • La position en supination
  • La position en pronation
  • La main

Membre inférieur

Comme pour le membre supérieur, le membre inférieur peut être divisé en deux parties égales au niveau du genou. Ses sections peuvent aussi être représentées avec des cylindres. Le genou quant à lui peut être simplifié par un cube.

Dessin d'un membre inférieur en formes synthétiques
Proportion des différentes parties d’un membre inférieur simplifié
  • L’articulation des hanches se trouve au milieu, de part et d’autre de la boite qui représente le bassin.
  • Le cylindre de la cuisse se resserre vers le genou.
  • Les cuisses et les jambes ne sont pas parfaitement alignées. Les cuisses donnent du volume vers l’avant du corps, alors que les jambes, avec les mollets, donnent du volume à l’arrière du corps. Le genou est quant à lui dans l’axe de la cheville et du bas du dos.

Cette partie est remplie d’exemples illustrés de repères anatomiques qui vous permettront de mieux comprendre la forme des muscles selon les positions du membre inférieur. Voici ce que vous apprendrez :

  • Les proportions et la simplification des différentes sections du membre inférieur.
  • Traduire le volume de la cuisse.
  • La flexion de jambe.
  • La vue postérieure du membre inférieur.
  • Le rapport entre la cuisse et la jambe, notamment lors de raccourcis.
  • Le pied.

Conclusion du livre formes synthétiques

Ce livre est un excellent outil pour tous ceux qui souhaitent simplifier leur dessin d’anatomie. Avec ses nombreuses reproductions de planches anatomiques et de poses, il offre une aide précieuse pour trouver l’orientation et les proportions des volumes du corps humain.

De plus, son petit format le rend facile à transporter partout avec soi, tandis que ses explications simples et concises sur les proportions des différentes parties du corps en font un guide accessible à tous.

Enfin, en se concentrant sur la simplification des groupes musculaires et des parties du corps sans s’encombrer de détails complexes, ce livre permet aux non-initiés de s’initier facilement à l’anatomie du corps humain. En somme, un livre pratique et efficace pour toutes les personnes qui souhaitent améliorer leur technique de dessin anatomique.

Et pour l’art, que faut-il retenir ?

Les formes synthétiques permettent de représenter les parties du corps humain de manière simplifiée, en retirant les détails superflus. Ainsi, l’artiste peut se concentrer sur les proportions des différentes sections du corps, ce qui rend le dessin plus équilibré et plus réaliste.

Pour faciliter la mémorisation des proportions du corps humain à l’aide de formes synthétiques, il est possible de les ramener à des longueurs ou à des unités de mesure. Cette méthode, utilisée depuis longtemps par des artistes tels que Dürer ou Léonard de Vinci avec son Homme de Vitruve, permet d’établir des canons pour les différentes parties du corps. Il est donc important de respecter ces proportions pour obtenir un dessin plus juste et plus expressif. Par exemple : 

  • Le bras fait la même taille que l’avant bras + le poing de la main.
  • Le dos de la main fait la même taille que le doigt le plus long.
  • Le pubis se trouve à la moitié du corps.
  • L’espace entre les deux yeux est l’équivalent d’un œil
  • etc…

Les formes synthétiques est un très bon livre que je conseille à ceux qui souhaitent commencer le dessin d’anatomie. Vous pouvez le trouver juste ici ! Connaissiez vous la série de livre MORPHO ? dites le moi dans les commentaires !

N'hésitez pas à partager ;)

2 commentaires

Ajouter les vôtres

Bravo pour ce défi ! C’est un sacré challenge ! En tout cas il a le mérite de nous faire découvrir beaucoup de sujet et de livres que je n’aurai pas le temps de lire moi-même !

Merci beaucoup pour ton retour. Effectivement, c’est un challenge qui demande beaucoup de temps, surtout qu’il y a beaucoup de livres de philosophie… L’analyse en est un peu plus fastidieuse mais les connaissances qui en ressortent sont inestimables. 😁

Laisser un commentaire